Faisons du sport ensemble !

  • Le Sport Féminin

Depuis plusieurs années, le TIP met tout en œuvre pour favoriser la pratique du sport féminin pour toutes les Femmes, qu’elles soient  Lesbiennes, Bisexuelles, Transgenres, Non-binaires, Pansexuelles, Queer, Intersexes, Cis genres …

En effet, des épreuves féminines ou mixtes sont aujourd’hui proposées dans une majorité des disciplines sportives du TIP.

De plus, des événements ciblés, tels que des pré-parties « non-mixtes », sont organisées en amont du TIP afin de créer des espaces d’échanges pour les athlètes et permettre à toutes de se rencontrer dans des espaces dédiés et sécurisés.

L’équipe du TIP a par ailleurs considéré la pratique du sport féminin dans sa globalité. L’écriture inclusive est privilégiée dans l’ensemble des communications et pour la premières fois, toutes les infrastructures sportives seront dotées de protections périodiques. Par ailleurs, les préservatifs internes comme externes seront à disposition des participant.e.s au village du tournoi et lors de la soirée.

Au TIP nous souhaitons « dégenré » la capote pour que chacun.e puisse se faire plaisir, et se protéger, au mieux en fonction de ses pratiques sexuelles.

  • Les Personnes Transgenres

Au TIP les athlètes sont libres de s’inscrire dans la catégorie sportive de leur choix et il en va de même lorsqu’iels doivent déterminer leur identité de genre dans le bulletin d’inscription.

Aucun document justifiant de l’identité de genre de l’athlète n’est demandé pour participer aux épreuves ou pour accéder à la soirée.

Par ailleurs l’inclusion des personnes Trans dans la communauté sportive LGBTQIA+ est une de nos priorités. 3 Tips du tip pour qu’ensemble nous soyons irréprochables sur l’inclusion : 

  • Si tu demandes/utilises le deadname* (nom assigné à la naissance) d’une personne trans -> C’est de la transphobie.
  • Si tu mégenres une personne trans  -> C’est de la transphobie.
  • Si tu poses des questions indiscrètes sur l’intimité d’une personne trans -> C’est de la transphobie.

La transphobie est PUNIE PAR LA LOI. LOI n° 2012-954 du 6 août 2012 relative au harcèlement sexuel et la transphobie en raison de l'identité sexuelle

  • Les Personnes Non-binaires

Les épreuves sportives envisagent la non-binarité des participant·e·s. Le choix « non-binaire » peut être renseigné lors de la création du profil de l’athlète et est pris en compte tout au long de l’événement.

  • Les Personnes en Situation de Handicap.

Les équipes du TIP mettent tout en œuvre pour favoriser l’accueil des personnes en situation de handicap lors des compétitions sportives. Que la nature du handicap soit moteur, psychique, mentale, cognitive, physique ou sensorielle, tout le monde a sa place au Tournoi International de Paris. Un recensement des infrastructures pouvant accueillir des personnes à mobilité réduite a d’ailleurs été prévu par l’équipe organisatrice et une adresse mail a été communiquée sur le site Internet de l’événement pour toute demande individuelle.

Le saviez-vous ? 80% des handicaps sont invisibles et la majorité des handicaps sont acquis au cours de la vie suite à un accident, une maladie, le vieillissement … Environ 15% des personnes en situation de handicap le sont depuis leur naissance.

    • Lutter contre l’Âgisme dans le Sport

    Au TIP, aucune limite d’âge n’est instaurée pour participer aux épreuves sportives.
    Les athlètes dites « sénior·e·s» (entre 20 ans et 40/45 ans dans la plupart des fédérations sportives) ou « vétérans » (athlète ayant dépassé·e l'âge « senior ».) sont les bienvenu·e·s.
    La pratique du sport santé est encouragée pour toutes et tous. Des activités sportives dites « douces » sont proposées afin de permettre à chacun·e de trouver son propre équilibre et performer à son rythme.
    Le Tournoi International de Paris entend lutter contre l’âgisme en permettant aux athlètes de tout âge de participer et mesurer leurs performances lors des différentes épreuves physiques proposées.

    Et rappelez-vous, 100% des sénior·e·s ont été jeunes un jour ! 

    • Le sport santé ou comment lutter contre la sérophobie, la grossophobie, le validisme…

    Le sport santé représente un enjeu majeur de notre époque et est considéré comme vecteur d’intégration sociale. 

    Le Tournoi International de Paris se révèle donc depuis plusieurs années comme l'événement « sport santé inclusion » notamment grâce aux différents niveaux de compétition proposés dans la plupart des épreuves sportives disponibles. Le TIP se rend ainsi accessible et s’adapte à la totalité de la population sportive.

    Nous rappelons également que le TIP lutte contre toutes remarques ou comportement mettant en exergue les singularités physiques et/ou médicales des athlètes. 

    La sérophobie, la grossophobie, le validisme… N’ont pas leur place dans la compétition !

    Le TIP souhaite aussi proposer des actions citoyennes multithématiques et de lutte contre les discriminations grâce à une mobilisation collective ! N'hésitez pas à prendre contact pour participer à ce projet : sante@paris‐tournament.com

  • L’entraide financière au TIP

Pour lutter contre l’exclusion financière des athlètes aux revenus les plus modestes, un fond d’aide-Outreach est disponible chaque année, afin de couvrir les frais liés à l’inscription aux différents sports du tournoi ou au transport (prise en charge sous réserve de correspondre aux conditions financières requises).

De plus, le Tournoi International de Paris met en contact participant·e·s et personnes qui peuvent héberger une ou plusieurs athlètes sur la région parisienne.

    • Développer l’interculturalité au TIP

    De manière générale, les propos insultants et dégradants ne sont pas tolérés lors du Tournoi International de Paris. Il convient donc de rappeler que le TIP est ouvert à toutes et tous, et que cette règle d’or s’applique quel que soit la nationalité, le lieu de résidence, les croyances religieuses, l’origine ethnique ou sociale, vrais ou supposés, des athlètes.

    Seul la bienveillance et l’ouverture d’esprit ont leur place lors de la compétition. Les stéréotypes et les préjugés sont priés de rester aux vestiaires. Au TIP on garde son souffle pour l’inclusion.